Huitième de finale aller de la Copa Libertadores 2017 🗓

huitième de finale aller de la copa libertadores

La phase de groupe s’est terminée il y a un petit mois. Il est maintenant l’heure des huitième de finale aller de la Copa Libertadores. Seize équipes peuvent encore espérer remporter la compétition sud-américaine. Les brésiliens sont en force avec six représentants devant les argentins qui comptent quatre clubs. Ainsi, il y a plus d’une chance sur deux que le futur champion vienne d’un de ces deux pays. Mais, comme nous allons le voir, ce sont des grands clubs en provenance de presque tous les pays d’Amérique du Sud qui prendront part à ces huitièmes de finale.

Les paraguayens du Club Guaraní seront opposés au légendaire club argentin de River Plate. Les jaunes et noirs, résidant de la ville d’Asunción., étaient en demi-finale de la Copa Libertadores il y a deux ans. Ils ne seront pas un adversaire facile pour les vice-champions d’argentine, et leur duo d’attaquant Sebastián Driussi et Lucas Alario. Le vainqueur de ce duel rencontrera celui de l’affrontement entre l’Atlético Mineiro et le club bolivien de Jorge Wilstermann. Les attaquants Fred et Juan Cazares du club brésilien font tous deux parties des meilleurs buteurs de la compétition.

Les équatoriens de Emelec sont eux opposés à San Lorenzo. Les argentins ont remporté leur seul et unique Copa Libertadores en 2014. Dans le même quart de tableau se trouvent un autre club argentin, Lanús, ainsi que le club bolivien The Strongest. Le premier match entre les deux équipes se tiendra à La Paz, où les joueurs locaux pourront compter sur le buteur Alejandro Chumacero, qui a déjà marqué 8 buts lors de la première phase.

Un autre huitième sera un derby brésilien entre Santos et Atlético Paranaense. Les blancs et noirs de Santos, et leur capitaine Ricardo Oliveira sont les favoris lors de cette confrontation. D’autres brésiliens, ceux du Palmeiras, se rendront mercredi en Equateur pour jouer contre le Barcelona Sporting Club. Barcelona, le plus grand club du pays, n’a jamais remporté la Copa Libertadores mais a atteint la finale en 1990 et 1998.

Dans le dernier quart de tableau, les uruguayens du Nacional, seuls représentant de leur pays, accueillent Botafogo. Le champion d’Uruguay aura à cœur de briller face au club de Río de Janeiro. Enfin, le dernier huitième oppose Grêmio et Godoy Cruz. Le seul duel entre brésiliens et argentins s’annoncent rugueux.

Le programme des huitièmes de finale aller

Mardi 4 juillet
Godoy Cruz vs Grêmio
Guaraní vs River Plate

Mercredi 5 juillet
Atlético Paranaense vs Santos
Jorge Wilstermann vs Atlético Mineiro
Barcelona SC vs Palmeiras

Jeudi 6 juillet
The Strongest vs Lanús
Emelec vs San Lorenzo
Nacional vs Botafogo

de à
Argentine Bolivie Brésil Copa Libertadores Equateur Paraguay Uruguay

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*