Nouvelle-Zélande vs Lions Britanniques, le 2ème match 🗓

Lions Britanniques
2 Jul 2005

Un match fantastique ! C’est ce que tous les amateurs s’accordent à dire après l’affrontement de samedi dernier, à Eden Park, entre les All Blacks, et les Lions Britanniques et Irlandais. Les All Blacks se sont montrés les plus forts. Ils ont dominé offensivement et ont vaincu 30 à 15. Les Lions Britanniques n’ont, eux, pas démérité. On attend ainsi un spectacle d’un niveau au moins aussi bon lors du match de ce samedi, qui aura lieu au Westpac Stadium de Wellington, antre de l’équipe des Hurricanes. C’est tout simplement le meilleur du rugby auquel on assiste pour cette tournée 2017 des Lions Britanniques et Irlandais.

Les entraîneurs n’ont que peu modifié leurs équipes pour ce deuxième match.  Chez les All-Blacks, on ne change pas une équipe qui gagne. Ainsi, les deux seuls joueurs que l’on ne retrouvera pas sur le terrain sont ceux qui ont été blessés lors du rugueux affrontement de samedi dernier, Ben Smith et Ryan Crotty. Le génial Israel Dagg passe à l’arrière tandis que Waisake Naholo rentre comme ailier. De même, Anton Lienert-Brown jouera au centre. Le meilleur joueur du monde, l’ouvreur Beauden Barrett sera bien entendu toujours dans le XV néo-zélandais. Du côte des Lions, l’entraîneur Warren Gatland fera rentrer trois joueurs dans l’équipe titulaire, le troisième ligne gallois Sam Warburton, qui récupère par la même le brassard de capitaine, le deuxième ligne Maro Itoje et le superbe demi-d’ouverture Jonathan Sexton. Rappelons que les Lions Britanniques et Irlandais rassemblent les meilleurs joueurs anglais, gallois, écossais et irlandais.  La nouvelle composition proposée par Gatland montre la volonté d’un rugby de possession face au rugby tout en passes des All-Blacks.

Samedi, la fierté du rugby néo-zélandais est à nouveau en jeu. En gagnant, les All Blacks remporteraient d’ores et déjà leur affrontement face aux Lions Britanniques. Ils assiéraient ainsi leur domination sur le rugby mondial. Pour les Iles Britanniques, c’est inconcevable. Eux aussi aspirent au trône. C’est ainsi que les 80 minutes que vont durer le match de samedi seront d’une rare intensité.

de à
Nouvelle-Zélande Test Matchs

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*