U.S. Open de Golf 2017 🗓

US Open golf

Bienvenue dans le Wiskonsin ! C’est dans cet Etat du Nord de l’Amérique que l’United States Golf Association accueille les meilleurs golfeurs du monde pour l’un des quatre Grand Chelem de l’année, l’US Open de Golf.  Encore une fois, il devrait y avoir du spectacle lors d’un des tournois les plus prestigieux, celui que rêve de remporter un jour tout golfeur américain.

Le parcours de cette édition 2017 se nomme Erin Hills. Il est situé à proximité de Milwaukee. Créé en 2006, il est largement inspiré par les terres irlandaises. Son emblème est d’ailleurs un trèfle à trois feuilles. Le golf d’Erin Hills a des faux airs de links, ces parcours situés au bord de la mer et qui peuplent l’Ecosse et l’Irlande, malgré qu’il n’y ait aucune étendue d’eau à proximité. Parcours délicat, il mettra les participants de cette 117ème édition de l’US Open à rude épreuve avec ses étroits fairways, la zone bien tondue où il faut envoyer la balle avant d’arriver au green, et un dense rough, les bandes d’herbes plus hautes qui longent le fairway et dont il sera difficile de s’extirper. A cela il faut ajouter de nombreux pièges, bunkers en tête, et un vent qui peut à tout moment très sérieusement compliquer la vie des golfeurs. Magnifique et difficile, Erin Hills est parfait pour recevoir l’US Open.

Né en 1895, de manière surprenante sur le sol anglais, l’US Open est une compétition splendide, qui s’offre à de grands champions et s’est toujours refusée à certains. Comment ne pas nommer Phil Mickelson et ses six deuxièmes places ! C’est une compétition ouverte qui permet à tous de se qualifier, par des victoires dans de grandes tournois, son classement mondial ou une bonne performance dans un des tournois de qualification. Cette année, 13 amateurs participeront à cette US Open. De plus, si tous les meilleurs joueurs du monde seront là, participeront seize golfeurs qui n’ont actuellement aucun points au classement mondial. Tout le monde peut un jour jouer l’US Open de golf. Les 156 participants viennent des cinq continents et de 23 pays différents.

Parmi les favoris, on compte des américains, dont le numéro un mondial Dustin Johson et le prodige texan Jordan Spieth, un australien en la personne de Jason Day, le nord-irlandais Rory McIlroy, deux espagnols, le vétéran Sergio Garcia et le tout jeune Jon Rahm, le suédois Henrik Stenson, l’anglais Justin Rose ou encore le japonais Hideki Matsuyama. Si le tournoi est le plus souvent remporté par des grands noms du golf, une surprise n’est pas impossible. En 2012, un certain Webb Simpson soulevait le trophée. Ce golfeur de 31 ans n’a jamais mieux qu’une 13ème place lors d’un autre Grand Chelem.

C’est l’un des aspects magnifiques du golf que la chance offerte à tous, lors d’une semaine de rêve, de gagner la plus superbe des compétition. Le golf est un sport de précision plus que d’adresse. Il se fonde sur la recherche de l’équilibre juste, du swing parfait et du put précis. Il est le sport mental par excellence, celui qui développe au maximum la lutte contre soi-même. Il faut réussir à analyser sans gamberger, conserve son sang-froid après chaque coups, bons ou mauvais. Le golfeur doit trouver le juste milieu entre le risque nécessaire à la victoire et la sécurité essentiel pour ne pas perdre. C’est ainsi que les meilleurs golfeurs du monde nous émerveillent par des coups magiques et une constance permanente. L’US Open commence ce jeudi. Il durera quatre jours, soit le temps de quatre tours. Si vous n’avez pas le temps de le suivre jours après jours, nous vous conseillons de regarder les derniers trous de dimanche, lorsque la lutte pour la victoire approche de son dénouement et que les derniers golfeurs en compétition subissent une tension acérée, qui fait rater certains et briller d’autres. C’est alors que le spectacle d’un US Open atteint son paroxysme.

La section golf du Figaro est l’une des plus complètes pour suivre le golf : www.golf.lefigaro.fr.

de à
Etats-Unis Golf

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*